armoiries de Chaéline
symbole otherkin
ailes grises

Autisme & mercure : approche biomédicale ?


Le Web regorge de pages mettant en garde contre l'approche biomédicale de l'autisme & dénonçant le charlatanisme associé.
Ces pseudo-renseignements ne sont qu'en partie vrais & posent plusieurs problèmes fondamentaux que je présente dans ce billet.

la moquerie & le problème de sérieux : ci-après
le mélange de pratiques distinctes (homéopathie, eau de javel, traitement du microbiote)
le mensonge sur les vaccins
l'amalgame entre les mauvaises & bonnes chélations
 ‣ dangers d'une chélation inappropriée
 ‣ protocole de Cutler
 ‣ questions & réponses sur l'autisme :
  L'autisme est-il une maladie guérissable ?
  Quelle est l'origine de l'autisme ?
  D'où viennent les symptômes de l'autisme ?
  Comment ´´soigner`` — apaiser — l'autisme ?
  La chélation nuit-elle @ la neurodiversité ?


◆ La moquerie sous-jacente qui jalonne ces pseudo-publications & qui indique d'emblée le niveau de sérieux de leurs auteurs. Il n'y a d'ailleurs pas à chercher bien loin pour s'appercevoir de leur ignorance parfois relative & d'autres fois absolue sur ces sujets· — Voyez par exemple l'article d'un méprisant pharmacien Québecquois qui construit sa pseudo-gloire sur un blog où il se lache @ la bassesse que son métier lui force à contenir... Que voulez-vous qu'un pharmacien connaîsse d'un domaine comme la biochimie ?


◆ La mise dans le même panier de pratiques n'ayant rien à voir les unes avec les autres.
Pour critiquer un ensemble d'éléments différents avec des termes commun il est nécessaire que ces éléments puissent tous se voir appliquer ces mêmes termes sans rendre l'argumentaire incohérent. C'est un exercice dangereux quand on mélange ``des chiffons & des carottes´´. en effet on retrouve mentionnées dans ces articles :

• L'homéopathie. L'homéopathie est un soin énergétique & non un médicament. Les gens qui critiquent l'homéopathie la critiquent sur un aspect pour lequel on sait déjà qu'elle ne peut pas agir. Ils n'ont pas d'arguments sur les autres aspects car on commence tout juste @ les étudier. Leur discours est une forme sans fond car se limite @ dire ‾ce n'est pas prouvé‾ : justement ce qui n'est pas prouvé ne comporte pas plus de preuve de sa non-validité que de sa validité. Tout ce qui est prouvé a commencé par ne pas être prouvé.

⇒ Les animaux comme les humains guérissent de certaines pathologies grace @ l'homéopathie. L'homéopathie fonctionne sans substance active car c'est l'empreinte de la présence de la substance au niveau sub-atomique qui fait réagir l'organisme néanmoins les dillutions inférieures @ 6CH contiennent un peu de cette substance ce qui fait que dans le cadre d'une intoxication aux métaux lourds toute homéopathie en contenant doit être prohibée au même titre que tout médicament, excipient, aliment, cosmétique etc contenant des métaux lourds @ moins d'une carence avérée & qu'il s'agisse d'un métal nécessaire @ un métabolisme (Zinc, , molybdène...) — respecter les instructions du docteur Cutler·
Les formules de détoxification homéopathiques ne peuvent que stimuler des voies existantes dans notre organisme or pour le mercure il n'en existe pas hormis celle qui le déplace des fluïdes vers le cerveau, donc procéder ainsi soulage les symptômes corporels en augmentant ceux neuropsychiques ce que le docteur Cutler a pu vérifier sur certains sujets.

• L'eau de javel. S'il est choquant de faire boire de l'eau de javel @ son enfant il n'est pas acceptable d'utiliser ce fait pour démonter toute démarche biomédicale en passant sous silence la raison de cet acte qui peut aboutir sur un autre traitement tout @ fait logique & utile. En effet le principe actif de l'eau de javel est l'acide chlorhydrique & on a dit aux parents qui en souhaitent administrer @ leur progéniture que celle-ci est pleine de pathogènes au niveau digestif. C'est souvent vrai comme le montrent des études menées sur la différence entre le microbiote d'autistes ou de certaines maladies mentales comparé @ celui de sujets témoins, cela est particulièrement dû @ la présence de métaux lourds.

De plus certains sujets comme les autistes manquent fréquemment d'acidité gastrique. @ partir de là il devient naturel de donner par exemple des suppléments de chlorhydrate de bétaïne (que l'estomac transformera en acide chlorhydrique & en bétaïne) qui restaureront l'acidité gastrique — donc l'effet antiseptique digestif — & moduleront la flore intestinale notamment en soutenant la digestion les pathogènes se nourrissant en particulier de ce qui n'est pas correctement digéré. D'autres suppléments peuvent être ajoutés dans le même but comme prébiotiques, probiotiques & biocides & fongicides naturels comme le lapacho & l'huile d'olive.
Encore une fois l'intelligence & la recherche de vérité font souvent défaut dans un domaine où il semble plus important de dénigrer rapidement que d'aider efficacement.

• Les régimes & traitements notamment ceux ciblant la flore intestinale des sujets. Les régimes peuvent être bons, les traitements peuvent être bons comme risqués. Par exemple je déconseille les lavements & les ´´flushings`` sont à proscrire (pratiques qui consistent à prendre une dose très élevée d'une substance en vue de vidanger un organe). Les antibiotiques peuvent beaucoup dégrader le microbiote ainsi que pour ceartains remuer les métaux lourds. Ils devraient être évités au maximum & toujours accompagnés de probiotiques hautement dosés.
Tout est à étudier au cas par cas mais tout cela ne pourra fournir qu'une aide ponctuelle & ne règlera jamais le problème définitivement. La chélation du mercure sera nécessaire mais certains de ces régimes & traitements peuvent accompagner la guérison | pendant & les premiers temps après | la chélation. La meilleure solution pour avoir un avis sûr sur un traitement est de consulter les publications du docteur Andrew Hall Cutler — biochimiste spécialiste des répercussions des métaux lourds sur l'organisme — ou ses participations aux groupes de discussions FaceB**k ou | Yahoo indexées sur ˣOnibasuˣ |·


◆ Le mensonge, peut-être parfois par inconscience mais en général volontaire des gens soutenant l'absence de lien entre mercure des vaccins & autisme.
Il existe de vraies & sérieuses études prouvant ce lien & il n'y a pas à chercher bien long temps pour les trouver — je vous défie d'en trouver au-moins deux ou trois en seulement cinq minutes de recherche Web... Les premières études montrant le lien entre autisme & vaccins ont été d'abord prises au sérieux & elles le méritaient, puis subitement le monde médical & les autorités ont menti & dénié leur valeur pour protéger l'industrie pharmaceutique devant le risque que cela lui faisait courir & aujourd'hui le monde croit encore fermement que ces études n'ont rien de sérieux. Mais quand les responsabilités de reconnaître l'extrême danger du mercure & les affections qui en découlent — les fameuses maladies étrangement ´´émergentes`` — seront prises l'heure du scandale sanitaire de l'usage de mercure dans les amalgames, vaccins, collyres... Aura sonné.

⇒ Les vaccins sont des poisons (voir cet article). Leurs excipients sont très toxiques ce qui est facile @ vérifier. Les souches vaccinales sont elles-mêmes dangereuses : il s'agit de culture sans aucune hygiène de petites formes de vie provenant normalement de milieux souillés qui peuvent rendre très malade certains sujets par réponse immunitaire négative — mais curieusement personne ne semble le savoir — & peuvent être contaminées par d'autres formes de vie hautement pathogènes. Les vaccins peuvent être inefficaces (par exemple j'ai été vaccinée contre la coqueluche ce qui ne m'a pas empêchée d'en souffrir pendant environ un an, voir aussi la ridicule efficacité du vaccin de la grippe). Enfin les maladies dont ils sont censés protéger possèdent des traitements ! Les vaccins ne sont qu'une mascarde géante de notre siècle moderne où le vivant n'est jamais respecté & où on n'œuvre que pour le profit protégée par l'industrie pharmaceutique & ses intérêssés.


◆ L'amalgame généralisé de toutes les méthodes de chélation des métaux lourds — notamment du mercure.
La chélation est le fait de capturer un élément chimique en en prenant un autre @ cet effet — le chélateur — ce qui va permettre @ l'organime d'éliminer le complexe ainsi formé quand il n'est pas capable d'éliminer de lui-même l'élément incriminé.

Il existe trois types de protocoles :
• le protocole du docteur Andrew Hall Cutler, dit 'protocole de Cutler' qui était titulaire de doctorat en chimie & spécialiste de l'intoxication aux métaux lourds, qui a publié plusieurs ouvrages sur la question & dont le protocole malheureusement peu connu en France a amené énormément de personnes intoxiquées @ la guérison, notamment pour les enfants autistes chélatés par leurs parents qui ont connu d'énormes progrès — chercher les témoignages de succès avec le protocole de Cutler —, il s'agit de la seule manière de se chélater efficacement & sans danger pour sa santé ;
• les protocoles de Cutler modifiés : douteux, mais je ne les ai pas étudiés ;
• les autres : | charlatanisme, danger | aussi bien ceux émanant du monde médical (médecins chélateurs) que les méthodes 'naturelles @ base de plantes & autres.

Le problème des ´´articles`` du Web est qu'ils mélangent des protocoles extrêmement différents en pointant du doigt un ou deux de leurs dangers pour dénigrer la chélation dans son ensemble. Ce serait comme dire ``les carottes c'est orange, c'est moche donc je ne toucherai plus jamais aux légumes ni aux chiffons dans ce panier´´.
Ils citent également souvent l'exemple de cet enfant de cinq ans mort pour cause de chélation ⇒ il ne suivait pas le protocole de Cutler, il n'y a pas à chercher à médire davantage.

En quoi la chélation peut-elle être dangereuse ?

• Des dosages de chélateurs trop élevés peuvent déminéraliser (Causer carence généralisée en minéraux essentiels
comme le , le zinc...) & provoquer de violentes redistributions de métaux lourds (le fait qu'ils soient attrappés en un point & redéposés en un autre dans l'organisme causant des symptômes supplémentaires & aggravant la santé).
• Les chélateurs peuvent être administrés d'une manière incorrecte (par voie orale trop ou trop peu souvent, par intraveineuse trop longtemps l'intraveineuse n'étant anciennement indiquée qu'en cas d'intoxication au plomb récente & étant dangereuse dans tous les cas de par sa violence & l'incapacité de l'organisme d'excréter tous les métaux chélatés ce qui provoque leur redistribution).
• Des chélateurs inappropriés peuvent être employés : l'EDTA qui facilite le déplacement du mercure vers le cerveau, les chélateurs 'naturels (comme la chlorella, toutes les molécules @ sulfanyle unique) qui redistribuent le mercure sans lui permettre d'être excrété & aggravent les symptômes, la coriandre dont on ne connaît la durée de vie & qui ne peut donc pas être utilisée de manière appropriée...

En quoi le protocole de Cutler est-il différent ?

• Il utilise les chélateurs appropriés (uniquement DMSA, DMPS & ALA) & de manière appropriée : pas d'intraveineuse, doses faibles & périodicité adéquate (voir ci-dessous).
• Il prend en compte le besoin de chélater le milieu intracellulaire de par l'usage approprié d'ALA alors que les autres protocoles se cantonnent au milieu extracellulaire excluant ainsi le cerveau.
• Il prend en compte l'aptitude de l'organisme à excréter le mercure : les doses sont faibles pour que la quasi-totalité de ce qui est chélaté soit excrété & la redistribution est minimisée.
• Il ne déminéralise pas car les doses sont trop faibles pour que les chélateurs puissent éliminer autre chose que les métaux ciblés.
• Il prend en compte la durée de vie des chélateurs dans l'organisme en indiquant de prendre les doses en fin de demie-vies : en effet prendre le chélateur au-delà de la durée de sa demie-vie laisse le temps aux métaux lourds de se redéposer ce qui augmente les symptômes, détériore la santé & rend la chélation inefficace ; le protocole de Cutler prévoit cela pour optimiser la chélation & limiter les redéposes aux seuls passages aux périodes de repos & avec un soutien approprié pour l'organisme (voir ci-dessous).
• Il prend en compte les besoins de l'organisme liés @ la présence du mercure, @ sa chélation & @ sa redépose @ chaque ronde : des doses adaptées de suppléments sont indiquées pour éviter le stress oxydatif & soutenir le système immunitaire, les métabolismes & les organes impactés par l'intoxication.

L'autisme est-il une maladie guérissable ?

L'autisme est un trouble du développement qu'on peut faire régresser. ˣGuérirˣ n'est pas un terme approprié.

Quelle est l'origine de l'autisme ?

L'autisme a besoin pour apparaître :
• d'une condition génétique ;
• de la présence excessive d'éléments chimiques dans le cerveau comme le mercure & le chlore.
⇒ Une personne intoxiquée au mercure sans la condition génétique de l'autisme ne développe pas d'autisme mais d'autres symptômes de l'intoxication au mercure notamment les ´´maladies émergentes``. On a rapporté que les chapelliers intoxiqués au nitrate de mercure présentaient des symptômes évoquant l'autisme·
⇒ Une personne présentant seulement la condition génétique ne développe pas d'autisme. Nous ignorons @ l'heure actuelle si elle développe tout de même certaines caractéristiques de la neurodiversité — par exemple pourrait-elle être qualifiée d'altérienne ou serait-elle fla̱ndu.
Les travaux scientifiques actuels indiquent littéralement les points suivant :
• les études récentes montrent que l'autisme a besoin pour apparaître d'une condition génétique & d'un élément déclencheur indéfini ;
• les travaux du docteur Cutler montrent que le mercure a un lien direct dans l'apparition de l'autisme dans 50 % des cas & un lien indirect dans 50 autres % des cas.

D'où viennent les symptômes de l'autisme ?

• De différences structurelles du cerveau : la manière dont ses régions sont développées.
• De différences fonctionnelles du cerveau : la manière dont il est utilisé notamment dont les circuits se forment, dont ses régions communiquent entre elles.
• De problèmes hormonaux : dérégulation du cortisol, de l'histamine, de l'ocytocine, de la sérotonine ; excès de glutamate ; défaut de GABA...
• De problèmes de flore intestinale dont découle en partie le point précédent le milieu intestinal synthétisant certains neurotransmetteurs, neuromodulateurs & neuroinhibiteurs.
Tout cela peut s'expliquer par la présence de mercure qui empêche les organes & métabolismes de fonctionner, cause des désordres chimiques & perturbe en chaîne tout développement.

Comment ´´soigner`` — apaiser — l'autisme ?

• Limiter les sources de stress, de crises & de souffrance du sujet est un préalable indispensable.
• Mettre en place un suivi individualisé de la part d'un[e] professionnel[le] @ l'écoute des besoins précis du sujet — qui peuvent être très variables d'un sujet @ l'autre — ou @ défaut de ses proches s'il ne parvient pas @ les exprimer & ayant le pouvoir de mettre en place tout le nécessaire pouvant répondre @ ces besoins.
• Les thérapies cognitivo-comportementales que je recommande donnent de bons résultats sur certains caractères de l'autisme mais beaucoup de difficultés demeurent & elles ne sont @ l'heure actuelle accessibles qu'@ peu de sujets. Elles n'attaquent pas le syndrôme en lui-même mais entreprennent | un apprentissage, une rééducation | malgré l'autisme.
• La psychanalyse & la psychiatrie peuvent s'avérer dangereuses pour le sujet psychologiquement & physiquement, notamment concernant les traitements médicamenteux @ moins d'être en présence d'un psychiatre spécialiste de l'autisme.
• L'orthophonie & la psychologie peuvent apporter un soutien appréciable sur certains aspects comme être inutiles dans d'autres cas. Cela dépend de la spécialité des praticiens & des attentes du sujet. Pour mon cas les deux n'ont pratiquement servi @ rien·
• Les thérapies biomédicales autres que la chélation — dumoins celles n'étant pas dangereuses — offrent au mieux un répit sur certains aspects ou une diminution de certains symptômes mais cela ne sera pas durable & le syndrôme en lui-même se maintient.
• La chélation selon le protocole de Cutler permet @ l'autisme de régresser en éliminant d'une part le mercure de son cerveau, de ses organes notamment les glandes endocrines ce qui permettra le retour @ des profils hormonaux normaux & de ses intestins ce qui permettra le rééquilibrage de la flore de ceux-ci (celle-ci ayant une influence directe sur le fonctionnement du cerveau étant le berceau de certains neurotransmetteurs) & d'autre part les autres éléments chimiques (Métaux lourds, chlore, toxines...) des mêmes zones ceux-ci ayant pu s'y stoquer @ cause des déséquilibres chimiques causés par la présence du mercure & le départ de celui-ci permettant leur dépollution.

La chélation nuit-elle @ la neurodiversité ?
Cette question en apparence épineuse me paraît en fin de compte simple : je prends le parti que non. Pourquoi ?

• Toutes les formes de neurodiversité ne sont pas liées au mercure.
 ‣ Le développement de l'intelligence est favorisé par un environnement affectif stable & est influencé par la génétique.
 ‣ Pour la transidentité binaire le doute sur l'influence du mercure n'a lieu que sur l'une de ses origines possibles (voir ce billet).

• La chélation @ un âge avancé ne permet pas le renversement du développement structurel cérébral. La chélation permet d'être plus fonctionnel[le] mais n'impacte pas beaucoup de spécificités neuropsychologiques n'étant pas @ proprement parler des troubles.
• La chélation pendant l'enfance ne peut pas permettre le renversement du développement structurel cérébral en totalité.

Beaucoup de personnes diront ``cessez de vouloir nous normaliser & voyez la richesse de notre différence´´. Ne souffrez-vous pas de votre particularité ? Ne souffr[i]ez-vous pas encore plus pendant l'enfance & l'adolescence ? Il ne s'agit aucunement de formater tout le monde dans un même moule mais seulement d'éviter bien des souffrances. Chaque enfant mérite qu'on lui donne le maximum de ses chances pour réussir dans sa voie. On n'a pas le droit de le priver d'une amélioration dans ses troubles si celle-ci est possible.

De plus comme le docteur Cutler l'a dit les personnes neuroatypiques (rappel : ‾autistes & – ou surdouées‾) ont une incapacité d'origine génétique @ ce que leur organisme élimine de lui-même le mercure, & vue la pollution environnementale de ´´notre`` époque moderne & la présence scandaleuse de mercure dans moult produits médicaux malgré son extrême toxicité pourtant largement reconnue le mercure & les autres métaux lourds & substances chimiques toxiques (de par le blocage des processus de détoxification causé par le mercure) vont s'accumuler en vous au fil du temps & nuiront de plus en plus @ votre santé. Peut-être tiendrez-vous, peut-être qu'un jour cela s'aggravera dramatiquement comme pour moi qui n'ai pas eu d'autre choix & que la chélation a déjà sauvée deux fois de la mort.

J'ai eu de la chance de pouvoir connaître le protocole & suis heureuse de représenter @ ma manière la neurodiversité. Ce site est l'image de ma fierté otherkin, transidentitaire & transsexuée, autiste & surdouée & ainsi de suite. Je compte bien continuer sur ma voie de transmettre la connaissance tout en ayant une meilleure qualité de vie grace @ la chélation. Je ne deviendrai bien heureusement pas neurotypique·


mises @ jour

Habiterne année de l'ange
Présentation & précisions·




Si cette publication vous a touché[e] vous pouvez activer l'icône correspondant @ la manière dont vous l'avez ressentie.


'aucune opinion pour le moment
icône infiniicône cœuricône carreauicône pile de livresicône étoile icône nuageicône plus ou moinsicône courbe plateicône trèfleicône pique

légende :

je réprouve
je reste dubitati|ve–f|
√—cela me laisse sans réaction,
ça me fait un plat
±je suis partagé[e]
cela me fait réfléchir,
ça m'interpelle
je remercie pour cette publication
j'abonde dans le sens de cette publication,
je confirme
j'apprécie
j'adore
cela fait écho en moi,
cela vibre en moi

dysfonctionnement



Si cette publication vous a marqué[e] vous pouvez laisser des commentaires ou questions.


'Cette publication n'a pas encore été commentée.

commenter

pseudo-
commentaire
recopier en lettres : 1